test

Le magazine des décideurs & des réseaux de  Bourgogne-Franche-Comté

BNP Paribas : banque engagée

L’ambition est claire pour BNP Paribas : devenir le leader de la finance durable. Face aux enjeux de la crise climatique, la banque prend des engagements, tant du côté de ses clients particuliers que de ses clients entreprises. Rencontre avec trois femmes qui font bouger les lignes en Bourgogne-Franche-Comté.

Elles préviennent d’emblée : « Nous ne sommes pas là pour faire du greenwashing ! Si BNP Paribas a l’ambition de devenir le leader de la finance durable en Europe, il faut encore le quantifier, le mesurer et le démontrer ». Un discours tout en transparence. À elles trois, Ludivine Cambe, directrice du département de Côte-d’Or, Rahima Boudot, directrice régionale de l’espace entrepreneur sur le marché TPE-PME, et Pénélope Aubert-Gamba, directrice régionale du centre d’affaires pour les PME-ETI, sont parfaitement complémentaires. La plus grande banque européenne accompagne les entreprises dans leur démarche de transition écologique, quels que soient leur secteur d’activité ou leur taille. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si BNP Paribas est devenue la première banque et la septième entreprise la plus vertueuse en matière d’ESG (environnement, social, gouvernance) dans le dernier palmarès RSE 2023 du journal Le Point.

« Notre objectif est clair : être neutre en carbone à horizon 2050. »

Le « fil vert » d’un plan stratégique

BNP Paribas est « la banque d’un monde qui change », affirme son slogan. Elle ne croyait pas si bien dire. « On ne peut pas gagner dans un monde qui perd. Si la finance ne prend pas à bras-le-corps le sujet de la transition écologique, qui va le faire ? », s’interroge Pénélope Aubert-Gamba. En février 2022, le groupe a lancé son plan stratégique GTS 2025 (Growth, Technology, Sustainability), avec l’ambition de consolider son leadership européen et d’accélérer la transition de ses clients vers une économie durable. Ce plan stratégique repose sur un « fil vert » qui irrigue la totalité de ses actions. « Nous avons un triple objectif, explique Ludivine Cambe : accompagner les entreprises dans leur transition, accompagner l’épargne de nos clients vers une épargne durable et consolider notre propre transition en interne. Pour cela, nous souhaitons atteindre 30 % de financement à impact sur nos clients entreprises à l’échéance 2025 ; 50 % de l’épargne investie de nos clients sur de la finance durable ; et 100 % de nos collaborateurs formés à la finance durable grâce au programme banquier engagé. » Rien qu’en Bourgogne-Franche-Comté, de nombreux projets sont réalisés dans ce sens : financement de projet de méthanisation, traqueurs solaires ou de panneaux photovoltaïques, réduction de la dépendance de certains clients au plastique, appui à une filiale recyclant du matériel informatique…

Autre avancée majeure, BNP Paribas a intégré en 2021 la Net-Zéro Banking Alliance. « Notre objectif est clair : être neutre en carbone à horizon 2050, précise Rahima Boudot. Nous essayons de promouvoir nos clients qui vont dans cette orientation avec notamment le financement à impact (ndlr : financement adossé à des critères extra-financiers comme le nombre d’accidents du travail, le bilan carbone…). Chaque année, s’ils arrivent à améliorer ces différents indicateurs, nous mettons en place une bonification en réduisant leur taux de crédit.» Pour accompagner au mieux ses clients dans l’évaluation de leur performance RSE (responsabilité sociétale des entreprises), la banque a choisi de faire appel à EcoVadis, agence de notation extra-financière qui permet à ses clients entreprises de calculer une notation à partir de critères ESG.

Quid des particuliers ? Dans une conjoncture où la hausse des prix de l’énergie devient une problématique primordiale pour tous, BNP Paribas compte bien faire de la transition énergétique l’un de ses chevaux de bataille. Grâce à un outil de simulation, la banque propose un diagnostic de performance énergétique à ses clients. « Nous allons jusqu’à évaluer les travaux nécessaires à une rénovation énergétique de leur logement, les mettre en relation avec des artisans reconnus garants de l’environnement et mettre en place des financements à 0 % ou à des taux préférentiels ».

BNP Paribas
Ludivine Cambe, directrice du département de Côte-d’Or, Ranima Boudot, directrice régionale de l’espace entrepreneur sur le marché TPE-PME, et Penelope Aubert-Gamba, directrice régionale du centre d’affaires pour les PME-ETI.

Agir pour un monde meilleur

Outre le développement durable, d’autres priorités sont aussi à l’ordre du jour. Avec le programme Act for Impact, BNP Paribas accompagne les entreprises de l’économie sociale et solidaire. « Nous avons plus de 2 400 clients estampillés Art For Impact et 180 banquiers référents. » Mais aussi le programme ConnectHers, pour accompagner les femmes dans le développement de leurs projets entrepreneuriaux, mettre en place les conditions de leur réussite et promouvoir l’égalité femmes-hommes. La banque a par ailleurs signé le plan d’action régional pour l’entrepreneuriat des femmes (Paref). « En Bourgogne-Franche-Comté et dans toute la France, nos collaborateurs s’engagent et donnent de leur temps bénévolement pour de nombreuses associations. En ce moment, nous venons en aide aux banques alimentaires par exemple ; nous accueillons des stagiaires des quartiers prioritaires de Dijon pour leur faire découvrir le métier de banquier ; le 15 décembre à Besançon, nous avons organisé un colloque sur l’inclusion… » Bref, une banque en parfaite adéquation avec son temps.

www.group.bnpparibas

Jonas Jacquel

PHOTOS :

Réseaux sociaux
Application
Annonceurs
Derniers articles
Dans la même catégorie...