test

Le magazine des décideurs & des réseaux de  Bourgogne-Franche-Comté

Cosminter : Entreprise solidaire

Le laboratoire Cosminter continue de développer sa gamme de produits : après les cosmétiques valorisant les spécialités gastronomiques de la région, voici venu le « cosmétique vaisselle » respectueux de l’environnement et le tablier à l’effigie de Bulles & Gourmandises, dont la dirigeante de l’entreprise, Valérie Gerarduzzi, a confié la confection à l’atelier textile d’Emmaüs.

Cette fois, le rendez-vous avec Valérie Gerarduzzi n’a pas lieu au siège de Cosminter, dans la zone d’activités de Fleurey-sur-Ouche, mais… à la communauté Emmaüs de Norges-la-Ville. La dirigeante du laboratoire est en compagnie de Claire Martin, fondatrice et dirigeante de Klaire Design. La jeune designeuse a créé, en 2020, l’atelier textile de la communauté d’Emmaüs de Norges, l’un des plus importants centres de l’association caritative en France. Là, Aruna, originaire de Mongolie, et Nushe, venue du Kosovo, toutes deux couturières professionnelles, s’installent chaque vendredi devant les machines à coudre, dans le décor improbable d’un immense hangar où sont stockées et triées des centaines de kilos de vêtements et de linges de toutes sortes, données à Emmaüs. L’atelier textile fabrique à façon et produit ses propres créations, vendues ensuite sous le nom d’Emmaüs Up, la marque des productions maison de l’atelier textile ainsi que de l’atelier bois, fondé, lui, par Mathisse Dalstein, ébéniste et menuisier, et compagnon de Claire Martin. Un couple engagé, donc, dans la solidarité et l’économie circulaire… tout comme Valérie Gerarduzzi. Mais quel rapport entre l’atelier textile d’Emmaüs et le laboratoire Cosminter, fabricant de produits cosmétiques, de bien-être et de plaisir ?

« C’est important pour une entreprise de jouer cette carte de la solidarité. » – valérie Gerarduzzi, dirigeante de Cosminter

Un nouveau venu dans la gamme Bulles & Gourmandises

« En 2021, nous avons lancé Bulles & Gourmandises, une gamme de produits pour le corps mettant en valeur les produits gastronomiques de Bourgogne-Franche-Comté« , rappelle Valérie Gerarduzzi. Les gels douche sont parfumés au chardonnay, à la pâte de coing, à la nonette à l’orange ou au cassis. S’appuyant sur son savoir-faire, Cosminter a lancé, à l’occasion de la dernière foire de Dijon, un liquide vaisselle dans cette gamme qui fleure bon la région. « Je voulais un « cosmétique vaisselle » qui soit à la fois efficace, sain pour les mains et bon pour la planète. »

Le contenant sera donc en verre, orné d’une belle étiquette en étain, et les recharges vendues en format deux litres, pour limiter les emballages. »L’idée d’ajouter un tablier, à offrir par exemple à la fête des mères ou des pères, est venue naturellement. » Et c’est donc ce tablier que Valérie Gerarduzzi fait fabriquer à l’atelier textile de Norges. Claire Martin a déjà dessiné le logo Bulles & Gourmandises, elle a aussi imaginé le graphisme de l’autre gamme de la maison, Pop’in… Les deux femmes se connaissent bien et s’apprécient. « J’ai dessiné ces tabliers en suivant le cahier des charges de Valérie, résume Claire Martin. Il fallait une accroche tour de cou, deux poches, un passant pour la cuillère en bois, et ce devait être une taille unique. » Puisque les tissus servant à les fabriquer, issus des dons, sont différents à chaque exemplaire, chaque tablier est bel et bien une pièce unique. Une couleur pour le tablier, une autre pour les poches. Mais du fil orange pour les coutures et pour le passant à cuillère : ce sont les signes distinctifs de cette gamme, produite pour l’instant en petite série vendue lors de la foire. Si vous avez raté l’occasion d’en acheter là-bas, vous allez devoir faire preuve de patience : Cosminter mettra en ligne son site marchand au printemps, sur lequel vous retrouverez l’ensemble de la gamme – en attendant, le « cosmétique vaisselle » est en vente au Dressoir, à la Cité internationale de la gastronomie et du vin.

L’engagement sociétal de Cosminter

Cosminter a donc fait le choix d’Emmaüs pour produire ce nouveau venu dans sa gamme de produits – l’entreprise a même cofinancé l’achat d’une machine nécessaire à la fabrication. Un engagement dans la continuité de celui qui a consisté à installer une équipe de salariés de l’Acodege au sein même de l’entreprise. Ces personnes en situation de handicap assurent une mission de conditionnement. « Elles font partie de l’équipe, elles travaillent dans nos locaux, souligne Valérie Gerarduzzi. C’est important, pour une entreprise, de jouer cette carte de la solidarité, de travailler avec tous les acteurs de son territoire, de valoriser les gens, d’agir contre les tabous et les idées reçues. » Les couturières, elles, restent à Norges mais la dirigeante de Cosminter ne manque pas une occasion de venir les voir à l’ouvrage.

Cosminter
ZA au Bas des Combets à Fleurey-sur-Ouche
03 80 40 75 90 – www.cosminter.com

Jonas Jacquel

PHOTOS :

Réseaux sociaux
Application
Annonceurs
Derniers articles
Dans la même catégorie...