Le magazine des décideurs & des réseaux de  Bourgogne-Franche-Comté

Réseau entreprendre : pourquoi ça cartonne ?

L’association accompagne et finance des dizaines de créateurs et de repreneurs d’entreprise. Depuis la crise Covid, son activité explose.

Les chiffres sont éloquents. « Depuis trois ans, nous connaissons une explosion de notre activité », se réjouit Arnaud Gravel, le directeur de Réseau Entreprendre Bourgogne, dont les bureaux sont désormais installés dans un joli bâtiment Art Déco juste en face du parc de la Colombière à Dijon. « Le nombre de nos membres ne cesse de croître, pour atteindre 200 aujourd’hui, qui ont consacré 3.096 heures bénévolement à nos créateurs et repreneurs, soit l’équivalent de deux emplois salariés. L’an dernier, nous avons eu 34 lauréats, soit 27 entreprises créées ou reprises, représentant 200 emplois. » Jamais en vingt ans, Réseau Entreprendre Bourgogne, qui représente ici un mouvement fondé il y a quarante ans, n’avait connu pareil engouement.

Les raisons du succès sont multiples. Le bilan largement positif de l’action du Réseau est certainement la première. « En 20 ans, nous avons tenu 350 comités d’engagement, sélectionné 320 lauréats, distribué 10 millions d’euros de prêts d’honneur – dont on sait qu’ils ont un effet levier de 1 pour 15 –, soit au total 5.000 emplois créés ou sauvegardés« , résume Arnaud Gravel. Indicateur clé : le taux de pérennité à cinq ans atteint 94 % – il n’est que de 60% en moyenne nationale générale. La méthode Réseau Entreprendre a donc fait ses preuves. Elle consiste, pour le créateur ou repreneur accueilli au sein de la structure, à préparer pendant plusieurs mois, avec l’aide de l’équipe – trois salariés à Dijon, et deux représentants délocalisés, l’un dans l’Yonne, l’autre dans la Nièvre –, le passage devant le comité d’engagement qui fera éventuellement du porteur de projet un lauréat.

« En 20 ans, nous avons sélectionné 320 lauréats, distribué 10 millions de prêts d’honneur, contribué à créer ou à sauvegarder 5.000 emplois. »

L’engagement de gens passionnés par l’entrepreneuriat

La deuxième clé du succès grandissant, c’est l’engagement des chefs d’entreprise membres de Réseau Entreprendre. « Nous pouvons compter sur une équipe de passionnés du pilotage d’entreprise et de l’accompagnement, explique Jean-Philippe Guyot, président de Réseau Entreprendre Bourgogne, lui-même dirigeant de la société mâconnaise Baekelite. Des gens imprégnés de nos valeurs de bienveillance et de réciprocité, qui donnent de leur temps pour la réussite des autres et la création d’emplois pérennes non délocalisables. » L’accompagnement du Réseau, c’est d’une certaine manière une formation accélérée au métier d’entrepreneur, qui ne s’apprend pas à l’école.

Une troisième raison tient à la valeur ajoutée de Réseau Entreprendre pour les créateurs entrés dans le cercle. « Par exemple sur le sujet du développement durable, que nous travaillons avec l’Ademe et l’Agence économique régionale. Vous ne vous présentez pas devant le comité d’engagement sans avoir envisagé sérieusement le sujet. Nos créateurs doivent pouvoir dire ce qu’ils feraient en cas de modification de leur environnement, par exemple rupture d’approvisionnement ou évolution réglementaire. Passer par Réseau Entreprendre, c’est savoir se poser les bonnes questions à temps. »

 

34, cours du Parc à Dijon – www.reseau-entreprendre.org/bourgogne

Jonas Jacquel, DR

PHOTOS :

Réseaux sociaux

Application

Annonceurs

Derniers articles

Dans la même catégorie...